TIME.mk

ВЕСТИ

NEWS

Hosted by: Maison des Potes d'Amiens

Tuesday, Dec 10 at 19:00h - 22:00h

Already started

Amiens

GUESTS

34going
277interested

Details


Retrouvons nous le Mardi  10 décembre à 19h devant l'Hôtel d Amiens pour l'égalité contre le racisme et les discriminations. Contre l'antisémitisme et l'islamophobie. Contre l'homophobie et le sexisme. Nous sommes Unis pour l'égalité et mobilisés pour Faire de l'Egalité une Réalité. 

Cette étape est organisée pour la 10ème édition du Tour de France de l'Egalité organisé par les Maisons des Potes. Ce rassemblement aura lieu quelques mois avant les élections municipales de mars 2020. Ce sera l'occasion d'interpeller tous les candidats "républicains" pour leur demander de s'engager à mener des politiques offensives contre le racisme et les discriminations s'ils sont élus. Ce sera l'occasion de dénoncer les listes qui se proposent au contraire d'aggraver les discriminations et de semer davantage de haine raciste contre nos concitoyens étrangers ou d'origine étrangère.

Face à la montée inquiétante du racisme, des discriminations, prônées notamment par le Rassemblement National, les jeunes marcheurs de l’égalité des Maisons des Potes vont de ville en ville pour convaincre les citoyens, les acteurs de terrain des quartiers populaires, et les candidats aux élections municipales de se mobiliser pour faire de l’égalité une réalité.

Les marcheurs de l’égalité des Maisons des Potes partent pour la 10ème année consécutive en campagne contre le racisme avec le Tour de France de l’Egalité du 11 novembre au 14 décembre. Au programme 32 étapes au départ de Marseille, en passant par Aix en Provence, Fréjus, Nice, Beaucaire, Montpellier, Béziers, Toulouse, Limoges, St Herblain, Le Mans, Lyon, Vénissieux, Charvieu-Chavagneux, Tigneux, Grenoble, Privas, Metz, Hayange, Lunéville, Nancy, Strasbourg, Besançon, Dijon, St Brieuc/Plérin, Elbeuf, Amiens, Lille, Grande Synthe, Roubaix, Hénin Beaumont, Douai, et l’arrivée est prévue à Paris le 14 décembre 2019.

Cette année l’équipe des jeunes marcheurs de l’égalité est composée d’Abdoulaye, Alexandre, Hanifa et Samuel de Seine St Denis, de Hayat du Val de Marne, de Marie du Nord, de Mohammed et Robin de Meurthe et Moselle, d’Aliou de l’Herault.

Au lendemain des Universités Européennes qui ont réuni les maisons des potes et les délégations européennes d’associations antiracistes de nombreux pays d’Europe, les militants antiracistes vont dans 32 villes de France pour défendre les propositions élaborées lors de ces Universités.

Ce sont 17 propositions pour « Faire de l’égalité une réalité » (précisées çi dessous) que les représentants des Maisons des Potes vont défendre afin de convaincre notamment les candidats aux élections municipales de mars 2020 de les porter durant leur campagne. Certaines ont été soumises par un sondage Harris Interactive aux français et recueillent une forte approbation du public. Cf les résultats du sondage sur ce lien : https://harris-interactive.fr/opinion_polls/barometre-2019-sur-la-lutte-contre-les-discriminations-en-france/

Toutes nécessitent un travail de pédagogie, d’où l’enjeu des rencontres qui auront lieu dans chaque étape avec les élus et les citoyens dans les centres sociaux, et sur les parvis des Hôtels de Ville.

Pour lutter contre les discriminations, nous demandons aux municipalités d’organiser et de financer des opérations de testing afin de recueillir les preuves des délits commis à l’égard des personnes portant par exemple des noms à consonance étrangères, et de mettre à leur disposition des avocats dans des « maisons de la justice et du droit » pour pouvoir faire condamner les entreprises, les agents immobiliers, les organismes HLM, etc qui commettent ces délits de discrimination.

Pour empêcher les discriminations, nous demandons notamment aux municipalités d’anonymiser les candidatures HLM, et les CV des candidats à l’emploi.

Pour combattre le racisme, l’antisémitisme, le sexisme, l’homophobie et faire reculer les discriminations, nous demandons aux municipalités de soutenir les actions d’éducation populaire en faveur de la laïcité et de célébrer la journée internationale du 21 mars dédiée à la lutte contre le racisme.

Pour plus de solidarité avec les plus fragiles, nous demandons aux municipalités d’ouvrir des centres d’accueil et d’hebergement pour les femmes victimes de violences, pour les migrants, xles demandeurs d’asile, et les sans logis.

Pour renforcer la citoyenneté sans discrimination, les marcheurs de l’égalité réclament que les municipalités installent un conseil des résidents étrangers et soutiennent, par des subventions municipales, les associations d’éducation populaire et les médias associatifs.

Avec ces mesures concrètes, les municipalités pourront renforcer la cohésion nationale et faire vivre les valeurs républicaines de Liberté, d’Egalité et de Fraternité.

Vous pouvez retrouver les 17 propositions défendues durant ce tour de France de l’Egalité par les Maisons des Potes sur ce lien  :


17 propositions d’engagement des candidats aux élections municipales de mars 2020 pour Faire de l’Egalité une Réalité

 1- Je m'engage à organiser la célébration du 21 mars, journée internationale de lutte contre le racisme, comme est célébrée le 8 mars, la journée internationale des droits des femmes.

2 - Je m’engage à développer dans les centres de loisirs et les structures de jeunesse un programme pédagogique d’enseignement de la laïcité et de lutte contre le racisme.  

3 - Je m'engage à soutenir financièrement la réalisation d'opérations de testings à l'embauche, au stage, et au logement par la mission locale de ma commune ou par toute association antiraciste, pour combattre les discriminations en fonction notamment de l'origine et du sexe.

4 - Je m'engage à ouvrir une maison de la justice et du droit pour garantir à tous les justiciables de ma commune, notamment ceux victimes de délits racistes et sexistes, les conseils d'un avocat mis à disposition par la municipalité.

5 - Je m'engage à mettre en place l'anonymisation des candidatures à l'embauche pour les emplois proposés par la municipalité (le" CV anonyme") pour que la sélection repose uniquement sur la base des diplômes et de l'expérience.

6 - Je m’engage à mettre en place l’action SOS Stage (www.sos-stage.fr) pour permettre l’accès à des stages qualifiants sans discrimination aux lycéens en CAP et Bac Pro.   

7 - Je m’engage à doter les établissements en REP  et REP + de ma commune de 30% de personnel éducatif et périscolaire supplémentaire par rapport aux écoles hors ZEP.

8 - Je m’engage à refuser toute discrimination contre les étrangers dans les recrutements des employés municipaux pour soutenir l’ouverture des emplois publics aux extra-communautaires.   

9 - Je m’engage à mettre en place l’anonymisation des candidatures au logement social pour combattre les discriminations, les ségrégations territoriales et le clientélisme.    

10 - Je m'engage à épauler les demandeurs de titre de séjour dans leurs démarches juridiques pour permettre notamment la régularisation des travailleurs sans papiers afin qu'ils bénéficient des mêmes droits et rémunérations que les travailleurs européens.

11 - Je m'engage à soutenir l’implantation sur ma commune d’un centre d'accueil et d'hébergement pour les demandeurs d'asile, les migrants et les sans logis.

12 - Je m'engage à installer un conseil des résidents étrangers pour soutenir l'adoption du droit de vote des étrangers extracommunautaires déjà accordé aux résidents européens et renforcer la démocratie locale.

13 - Je m’engage à ouvrir sur ma commune un centre d’accueil et d’hébergement pour les femmes victimes de violences.   

14 - Je m'engage à ouvrir sur ma commune une crèche municipale pour réduire notamment les inégalités face à l'emploi dont sont victimes les mères de famille.

15 - Je m’engage à créer un fond municipal de Développement de la Vie Associative, cogéré par les responsables associatifs tirés au sort, doté de 25% des crédits alloués aux associations.

16 - Je m’engage à créer un fond municipal dédié au financement des médias de quartiers, cogéré par les responsables de ces médias tirés au sort et doté de 10% des crédits de communication de la municipalité.        

17 - Je m’engage à soutenir l’implantation d’une Maison des Potes sur ma commune.